Belgian Petfood Association

Au niveau des membres de la BEPEFA, fabricants d'aliments pour animaux de compagnie, l'alimentation est formulée avec soin, en tenant compte des besoins spécifiques de l'animal. Chaque espèce / chaque race nécessite une formulation nutritionnelle sur mesure avec les quantités et proportions adaptées en nutriments essentiels, cette formulation évoluant en fonction du stade de vie de l’animal. Après des années de recherche, les producteurs ont acquis une expertise et une connaissance leur permettant d’obtenir les formulations les plus adaptées. Les membres de la BEPEFA formulent des aliments humides, semi-humides et secs, disponibles sur le marché. La nourriture humide est connue dans la catégorie des aliments en boîtes ou en sachets fraîcheurs, et comporte une teneur en humidité de plus de 60%.   Les aliments semi-humides présentent une teneur en humidité entre 14 et 60%, permettant d’apporter une texture tendre. Beaucoup de récompenses aussi appelées ‘snacks’ peuvent être trouvés sous forme semi-humide. Les aliments secs, bien reconnaissables dans leur présentation sous forme de croquettes, ont une teneur en humidité inférieure à 14%. Nous nous intéresserons à leur processus de fabrication par ailleurs.

Le propriétaire de l’animal peut également faire le choix de la ration ménagère. Cela présente cependant le risque d’aboutir à un régime alimentaire déséquilibré avec un équilibre inadapté des nutriments, et une carence ou un excès de certains nutriments. Il est alors généralement conseillé dans ces cas de supplémenter en vitamines et minéraux afin de parvenir à un régime alimentaire plus complet et équilibré.

Une fois que la formulation de l’aliment a été définie par les spécialistes, le processus de fabrication peut alors commencer.  Pour les aliments humides (pour chiens et chats), ce processus comporte diverses étapes : on démarre par la pesée des divers composants de l’aliment.  Ensuite, le mélange de matières premières est cuit sous forme de mix homogène ou coupé en morceaux.  La cuisson est effectuée à température définie et durant un laps de temps précis pour permettre la destruction de  toutes les bactéries résiduelles. L’étape suivant du processus de fabrication consiste en l’ajout de gelée.  Le produit résultant est alors conditionné dans son emballage final (par exemple une boîte de conserve) et scellé. Les contenants et leur produit sont une fois de plus portés à haute température par mesure de précaution afin de détruire les bactéries et d'assurer un délai de conservation optimal.  L’étape ultime du processus consiste en un refroidissement et un étiquetage des conditionnements.

Le processus de fabrication de l’alimentation sèche présente certaines similarités avec le processus de fabrication de la nourriture humide. Une grande exception réside dans le fait que l’humidité doit être impérativement extraite afin de respecter les normes.  La méthodologie de fabrication débute dans ce cas particulier par la pesée et le mélange des matières premières.  L'eau et la vapeur d'eau sont ensuite ajoutées de manière à aboutir à l’obtention d’une pâte.  Cette dernière est passée à l’extrusion, un procédé qui expose la pâte à température élevée et sous une pression augmentée.  A la sortie de l’extrudeur, les portes aux spécifications variables permettent la création de croquettes de formes diversifiées. Ces croquettes doivent ensuite  être séchées et refroidies avant d'être mises dans leur conditionnement. Dans certains cas, les croquettes sont enrobées d’un mix de substances permettant d’accroître l’appétence du produit : c’est l’étape de l’enrobage. 

Pendant le processus de fabrication et à l’issue de ce dernier, de nombreux contrôles de qualité sont effectués.  Cela implique un prélèvement régulier d’échantillons soumis à des tests de vérification pour garantir la cohérence du produit à la formulation attendue.  Ces contrôles qualité sont réalisés entre autres dans des laboratoires reconnus et indépendants.  Cette méthodologie garantit une sécurité alimentaire pour l’ensemble des produits mis sur le marché.  En outre, le processus de fabrication doit tenir compte des règles établies par la FEDIAF dans le « Guide des bonnes pratiques pour la fabrication de l’aliment pour animaux de compagnie ».  Ce guide a été élaboré à l’initiative de la fédération européenne et soumis au Conseil européen. Ce dernier a approuvé le texte et l’a inclus dans les règlementations en vigueur et dans la législation en 2007.  

En mars 2015, l’association nationale anglaise a développé une vidéo explicative du processus de fabrication des aliments industriels (aliments humides et aliments secs).  Nous vous en recommandons le visionnage sur le lien : http://www.pfma.org.uk/pet-food-film/

Contact

Belgian Petfood Association

31 Rue de l'hopital, Bruxelles

Tel: +32 (0)2 512.09.55

E-mail: info@bepefa.be