Belgian Petfood Association

Question 1. Les aliments pour animaux contiennent aussi des céréales. Ces dernières constituent-elles un apport de faible coût ?

Bien qu'il n'y ait aucune preuve scientifique sur ces idées reçues, la majorité des possesseurs pensent souvent que les céréales utilisées sont des matières premières de faible coût, provoquent des réactions allergiques et présentent peu de valeur nutritive. Lorsque les céréales sont bien traitées, elles représentent un apport qualitatif dans l’alimentation pour animaux domestiques.  Lors de la production, les céréales alimentaires sont très finement broyées et cuites de manière à libérer tous les nutriments essentiels rendus ainsi disponibles à l'animal. Ces céréales constituent ainsi une source majeure d’apport en hydrates de carbone, nécessaires pour les besoins énergétiques de l’animal.  En outre, les céréales contiennent également des protéines, des vitamines, des minéraux et des fibres. Celles-ci sont importantes pour un fonctionnement gastro-intestinal optimal.

 

Question 2 : les céréales sont-elles potentiellement allergisantes ?

Tous les aliments, qu’ils soient d’origine végétale ou animale, sont susceptibles de provoquer une réaction allergique. La réaction est déclenchée lorsque le système immunitaire reconnaît les protéines allergéniques. Afin de prévenir une potentielle réaction allergique chez l'animal, les protéines susceptibles d’être allergènes sont hydrolysées durant la production, c’est-à-dire coupées en morceaux de sorte à neutraliser toute réaction avec le système immunitaire.

 

Question 3. Est-ce qu'un régime alimentaire contenant un excès de certains nutriments s’avère nocif pour la santé d'un animal ?

Il est prouvé que certains nutriments, dont notamment des vitamines et des minéraux, peuvent être nocifs pour la santé animale s’ils sont apportés en quantité trop importante. Ainsi, un apport trop élevé en calcium dans une alimentation pour chiots de grande race peut influencer négativement sur le développement du squelette. De la même manière, une teneur élevée en phosphore pour des animaux de type senior peut influer sur leur fonction rénale. Eu égard à ces problématiques, la FEDIAF a établi des lignes directrices nutritionnelles permettant de fixer les niveaux adaptés de chaque nutriment, avec leur valeur minimale et maximale autorisée. 

 

Question 4. Quelle est l'importance des aliments sans gluten pour les chiens et les chats ?

Le gluten appartient à une famille de protéines végétales présentes dans les céréales. Ces protéines sont utilisées en alimentation notamment comme liant dans les aliments secs pour chiens. La plupart des chiens ne présentent aucune problématique identifiée avec le gluten. Un très faible pourcentage de chiens, en particulier certaines lignées de Setters Irlandais, souffrent d'hypersensibilité au gluten. Un régime sans gluten est donc recommandé pour cette population de canidés. La meilleure manière de déterminer la présence éventuelle d’une hypersensibilité au gluten est de procéder à un régime d'éviction.

 

Question 5. Quels types de viandes sont utilisées dans les aliments pour chien / chat ?

De nombreux ingrédients différents d'origine animale sont utilisés dans le cadre de la fabrication des aliments pour animaux de compagnie. Il est important que tous ces ingrédients soient issus d'animaux d'élevage approuvés pour la consommation humaine. Les parties de carcasse non consommées par nos pairs restent de haute qualité et de bon apport nutritionnel pour les aliments destinés aux animaux. La production et l'abattage des animaux d'élevage est contrôlé par la législation européenne (et belge). La plupart des ingrédients d'origine animale proviennent de bovins, de porcs, des chèvres, des moutons, des poulets et des dindes, mais aussi de poissons. Les animaux dont les carcasses ne sont pas approuvées à l'abattage, ainsi que des animaux malades ou morts ne rentrent bien entendu pas dans les critères nécessaires permettant leur utilisation en tant que matières premières.

 

Question 6. Faut-il complémenter les croquettes industrielles avec des vitamines ?

Les vitamines sont des substances nécessaires à l’organisme et que l’animal ne peut synthétiser en quantité suffisante pour son fonctionnement normal. Elles doivent donc être fournies par l’alimentation en quantité quotidienne suffisante. Toutefois en quantité excessive, elles peuvent s’accumuler dans l’organisme et se révéler toxiques.

Les aliments complets et équilibrés indiqués pour la croissance ou la maintenance des chiens et chats contiennent précisément les justes quantités des différentes familles de vitamines correspondant aux besoins des animaux de compagnie en bonne santé. En règle générale il n’est donc pas conseillé de donner de supplément vitaminé en plus d’un aliment complet et équilibré. Certains cas particuliers existent, lors de maladies ou de situations particulières (chiennes en lactation, chiens de sport…). L’avis d’un vétérinaire est alors recommandé pour valider l’équilibre de la ration.

 

Question 7. Y a-t-il une différence entre un aliment complet et un aliment dit équilibré ?

Utiliser des aliments préparés pour nourrir son compagnon, c’est l’assurance de lui garantir les apports quotidiens nécessaires et adaptés à son âge, son mode de vie voire à son état de santé s’il venait à souffrir d’une maladie.

Ces aliments ont en effet l’avantage d’être constants dans leur composition et d’apporter tous les éléments dont l’organisme des animaux a besoin : des protéines, des matières grasses, des hydrates de carbone, des vitamines et des sels minéraux, en quantité nécessaire et suffisante, et sans excès.

Ces aliments préparés peuvent être dits ‘équilibrés’, c’est-à-dire apporter ces matières premières dans des proportions saines et sans excès, dans le respect des règles.

Ils peuvent aussi être appelés ‘complets’ ; Un aliment indiqué comme complet consiste en un mélanges de matières premières qui grâce à sa composition, suffit à lui tout seul à assurer une ration quotidienne pour le chien ou le chat sans qu’aucun ajout d’autres aliments ou de suppléments ne soit nécessaire.

Un aliment dit ‘équilibré’ peut donc représenter un mélange de matières premières qui contiennent des taux élevés de certaines substances mais qui, en raison de sa composition, n’assure la ration journalière que s’il est associé à d’autres aliments des animaux. Il peut donc être ‘incomplet’.

 

Question 8. Pourquoi utiliser des carbohydrates en alimentation pour chiens et chats ?

Les carbohydrates ont un rôle majeur et important à jouer dans l’apport nutritionnel des chiens et des chats. Ils sont une source utile et facilement utilisable d’énergie métabolisable et de fibres.  L’utilisation de ces carbohydrates comme source d’énergie au lieu de matières grasses ou de protéines permet d’optimiser l’utilisation de ces derniers nutriments dans le contexte de soutien de la santé du pelage, de la peau ou du système immunitaire. Les fibres alimentaires, entrant dans la famille des hydrates de carbone, ont également un effet favorable sur la santé du tube digestif. 

 

Question 9.  Y a-t-il un risque à donner de manière continue le même aliment au chien / chat?

Non, il n’y a pas de risque à partir du moment où l’aliment respecte la phase de vie de l’animal (aliment ‘croissance’ pour chiot en croissance par exemple). Il est même recommandé de donner toujours le même aliment. Les chiens et les chats ont une flore intestinale ciblée et non variée comme l’Homme, ce qui explique par exemple qu’ils souffrent plus rapidement de diarrhée transitoire lors de changement d’alimentation. De plus, les chiens et les chats s’accommodent parfaitement au quotidien du même goût de leur alimentation, ils n’ont pas comme l’Homme de besoin de variation de goût. Par conséquent il n’y a pas de risque pour la santé de votre chien et de votre chat à lui donner le même aliment sur une longue période de temps.

 

Question 10. Puis-je utiliser un aliment dont la date de conservation est dépassée pour nourrir mon animal de compagnie?

La date limite d’utilisation optimale ou ‘DLUO’ est une recommandation faite par le fabricant au consommateur. Le fabricant s'engage sur les qualités de l’aliment emballé jusqu’à cette date, notamment à propos de la teneur en vitamines indiquée. Il garantit pendant cette durée la bonne conservation du produit dans son emballage d’origine. La date optimale indiquée tient compte des conditions de fabrication, des variations liées au transport et au stockage, etc. Ces précautions sont de la responsabilité initiale du fabricant, sous contrôle de la réglementation. Pour ces raisons  il n’est pas recommandé d’utiliser des aliments une fois dépassée la DLUO mentionnée sur l’emballage. En effet plusieurs phénomènes naturels de vieillissement tel que l’oxydation peuvent avoir un impact sur certains des composants des aliments complets, en particulier les matières grasses. De plus, les taux de vitamines et de minéraux originellement présents dans l’aliment ne sont plus garantis après la DLUO.
Il est également important de conserver de manière correcte les aliments pour animaux domestiques après ouverture. L’idéal est de conserver les aliments au sec et à l'abri de la lumière. L’emballage ouvert doit être refermé soigneusement pour éviter le contact avec la vermine / les insectes.

 

Contact

Belgian Petfood Association

31 Rue de l'hopital, Bruxelles

Tel: +32 (0)2 512.09.55

E-mail: info@bepefa.be